“Doña Muerte” Madame la Mort – FR

Synopsis:

Quelle est la relation entre un revolver, un luminaire, un avion et un orchestra ?« Doña Muerte »,  personnage emblématique de la culture mexicaine, nous raconte certaines histoires cachées du Mexique, un lieu où tout peut se produire, où le destin vous rattrape toujours, un pays où malgré tout, vivre n’y est pas mal et mourir non plus.

Ce spectacle a été présenté dans la cadre du Festival de la Fête des Morts (Día de Muertos) à Paris en 2018 et dans le Festival Viva Mexico-Tokyo à l’Instituto Cervantes et au Lycée International Français à Tokyo en 2019.

Nous proposons de jouer avec l’Histoire, de la rendre risible, humaine, de profiter des commérages de l’histoire et de la remplir avec toutes les situations possibles, toutes les versions officielles de faits divers qui existent. Pourtant, nous avons choisi le rire comme un langage idéal pour confronter le sérieux de La Mort et ainsi devenir les héros en êtres vulnérables, égales à nous. Nous voulons penser à « L’Histoire du Mexique » comme quelque chose empathique qui nous rende fiers du Mexique, ou au contraire, qui nous pousse à ne pas répéter les mêmes erreurs.

« Doña Muerte » est une pièce de théâtre qui cherche une réflexion sur le manque de mémoire et la critique historique du Mexique. Et c’est grâce aux marionnettes et à la manipulation d’objets qu’à travers le rire, nous parlons de la mort de certains personnages représentatifs de l’histoire contemporaine du Mexique. Nous faisons un hommage à ceux qui ont cherché à améliorer les conditions du pays, ou par contre, à ceux qui ont péri suite aux mauvaises conditions que cette nation leur avait offert.

En tant qu’artistes et créateurs, nous nous sommes rendu compte que parfois l’Histoire a un rapport qui nous informe que la figure de nos héros nationaux est hiératique et très solennel. Pourtant, cela dépersonnalise nos héros et fait disparaître chez eux leur qualité humaine, la capacité de faire des erreurs ou celle de défaillir chez eux. Et cela en même temps, nous empêche de les comprendre, d’avoir de l’empathie pour eux d’avoir une identité nationale plus forte.

C’est pourquoi nous trouvons important d’avoir une approche de l’Histoire en ayant une perspective empathique qui nous permet de comprendre mieux les héros, leur vie et pas seulement leur côté intellectuel. Maintenant on a besoin d’une perspective qui nous tienne à cœur, qui nous fasse réfléchir, comme nous avons choisi la mort en tant que lien parfait entre les héros et le peuple, la mort comme personnage qui nous raconte l’Histoire. La mort qui nous rappelle que tous sommes simplement des humains.